Sidonie Gabrielle Colette     Colette Willy     Colette de Jouvenel     Colette    

 

Accueil    Les p'tits trains     La région      La photographie      Les livres

Les livres

bar017.gif (3980 octets)
COLETTE
bar017.gif (3980 octets)

 


Le pays de sa naissance     Ses provinces      Sa famille      Ma bibliographie     Colette parle     

Colette et la Bretagne    
Colette et le Limousin   Colette : Palais Royal    Liens sur Colette


Cette modeste page, consacrée à un si grand écrivain, n'a évidemment aucune prétention, et ne se trouve ici que pour ouvrir les yeux de nos contemporains sur un auteur injustement oublié, taxé souvent  de démodé, et dont l'enseignement sur ce qu'on appel vivre est pourtant de premier ordre.

Si cette page, aussi peu que ce soit, apporte quelques nouveaux lecteurs  aux livres de Colette, le but sera atteint.

Pour certain jeunes, oublieux de notre belle langue française, c'est un modèle d'écriture à prendre en exemple, une magistrale utilisation de la langue  de notre pays.

Serge.


 

colette page col 1.jpg (17488 octets)

Comment j'ai découvert Colette.

C'était au cours d'une émission de télévision,  un personnage lisait un texte, d'un très beau style impressionniste,  riche en couleur, tandis que passaient à l'écran des images de fleurs, des iris, que colette rendait plus présents que le film lui même.

Quoi de plus simple et de plus insignifiant...Pas d'idées générales, ou de considérations sur le monde.

Je me mis à la recherche de ce livre, feuilletant les Colette au hasard, reconnaissant des titres célèbres au passage, Le blé en herbe, La maison de Claudine, La naissance du jours... et tombai sur le passage recherché, dans Flore et Pomone.



Flore et Pomone
extrait:

Je me souviens d'une extraordinaire prodigalité d'iris, en mai... Mille et mille iris, un massif d'azur avoisinant un massif jaune, un violet velouté confronté à un mauve très pâle, iris noirs couleur de toile d'araignée, iris blancs qui fleurent l'iris, iris bleus comme l'orage nocturne et iris du Japon à larges langues... Il y avait aussi les tigridias et leurs oripeaux de saltimbanques magnifiques... Mille et mille iris, occupés de naître et de mourir ponctuellement, sans cesse, de mêler leur parfum à une fétidité d'engrais mysterieux...

 


 signa colette.GIF (2457 octets)


 

AVIS au visiteurs:

Visiteurs originaires des "provinces" de Colette, St. Sauveur en puysaye, Rozven, la treille Muscate, Castel Novel, Palais Royal, etc...

Des images de ces lieux dans ma boite postale serons les bienvenues. d'avance, Merci.

Technique:     s.v.p. : images JPG, qualité 2, 800x600 maxi.   MERCI.


 

e-mail2.jpg (2475 octets)

SOCIÉTÉ DES AMIS DE COLETTE
www.amisdecolette.fr


soccolette@aol.com

 

Françoise Giraudet

A écrit plusieurs ouvrages sur Colette,  Musidora, 
Polaire, que l'on peut trouver ici :

http://livre-polaire.pagesperso-orange.fr/

Ainsi que des participations aux Cahiers Colette.

 

 

Un livre sur Colette :  
Colette, baronne en Corrèze, citoyenne au Palais Royal
  
par Alain Galan

 

***

SIDONIE GABRIELLE COLETTE 
http://www.colette.org

COLETTE
http://aflaurent.com/


CENTRE D' ÉTUDES COLETTE
http://www.centre-colette.com/

***

    Les livres